Menu

Renforcer le rôle des fédérations professionnelles sur l’international

 

Renforcer le rôle des fédérations professionnelles sur l’international


Les fédérations professionnelles occupent une position privilégiée du fait de leur proximité avec leurs entreprises adhérentes, et de leur compréhension des problématiques de leur secteur. Par ailleurs les exportateurs interrogés dans des sondages demandent que les actions de soutien export soient sectorisées. Les fédérations professionnelles ont donc une pleine légitimité pour faire davantage partie du dispositif du développement export de la France.

Proposer des services d’aide à la connaissance des marchés dans leur secteur : l’intervention la plus évidente consiste à renforcer leur rôle dans la sélection et la diffusion de l’information internationale pertinente pour leurs adhérents : marchés, technologies, tendances, réglementation mais aussi listes de négociants, experts, partenaires validés pour les exportateurs du secteur. Cette information peut être produite par la fédération, reçue/achetée à des tiers, ou générée à la partir des partages d’expérience entre adhérents.

Développer et animer de futurs réseaux sociaux d’exportateurs : dans une étude réalisée par BPI France, les exportateurs indiquaient que pour accéder à une meilleure connaissance des marchés et des opportunités export ils faisaient davantage confiance à leurs pairs, même concurrents, qu’aux dispositifs publics ou privé d’accompagnement ; et qu’ils ne participeraient à des réseaux d’échange d’expérience entre pairs exportateurs que s’ils étaient issus de leur secteur. Les fédérations sont donc le point de départ privilégié de ces dispositifs collaboratifs qui peuvent accélérer l’accès aux marchés export : (i) en terme de connaissance des marchés et des acteurs ; ii) en termes de promotion conjointe ; voire (iii) en vue de collaborations commerciales entre adhérents. (cf exportation collaborative).

Etre l’interlocuteur des pouvoirs publics pour représenter les entreprises de leur secteur : les fédérations ont un rôle clé à jouer pour aider les pouvoirs publics à établir leurs politiques l’export, pour la levée des barrière réglementaires abusives à l’étranger, pour le lobbying pour des normes européennes en phase avec les intérêts des exportateurs français. Leur compétence sectorielle est ici essentielle.

Les fédérations professionnelles peuvent ainsi facilement trouver facilement des interventions pour lesquelles elles disposent d’un avantage concurrentiel, où elles peuvent intervenir mieux que tout autre organisme. C’est le principe de subsidiarité qui doit inspirer les fédérations : ne faire que ce qu’elles peuvent faire beaucoup mieux que les autres acteurs du soutien à l’exportation. Mais du fait de leurs compétences uniques, les fédérations professionnelles peuvent vraiment jouer un rôle clé dans l’accompagnement des exportations.

 

La Fabrique de l’Exportation