Menu

Gérer stratégiquement les Ressources Humaines dans une logique internationale

 

Gérer stratégiquement les Ressources Humaines dans une logique internationale


Le développement à l’international de l’entreprise passe par l’internationalisation des équipes. Intégrer des ressources humaines (RH) internationales aux équipes actuelles évitera une vision purement franco-centrique de la gestion des affaires de l’entreprise, et facilitera ainsi l’expansion à l’International dans la durée.

Projeter à l’export des commerciaux biculturels : qu’ils soient français ayant vécu à l’étranger, ou étranger ayant vécu en France il est important de recruter des commerciaux export qui maîtrisent parfaitement la langue du pays visé ; c’est le prérequis pour créer des relations commerciales efficaces et riches avec les clients, partenaires et prospects. En outre, ils représenteront des « ponts culturels » avec les marchés visés.

Recruter des étrangers expatriés en France pour les postes clés de l’entreprise : il existe une très forte communauté d’étrangers vivant en France et parlant le français : des ressortissants de l’UE, des américains, des asiatiques, des africains, etc. ; ils peuvent considérablement élargir le champ d’inspiration des équipes si ils sont à des fonctions au Siège tels que l’innovation, la production, le marketing, l’organisation des ventes, etc. ils aideront à penser « Marchés » et non seulement « produit », à relativiser les convictions, les à priori. Ils seront le point de départ de la culture de l’exportation dans l’entreprise.

Intégrer de manière optimale les RH internationales : étant minoritaires, ils auront particulièrement besoin que leurs apports soient valorisés aux yeux de l’ensemble de l’équipe. A titre d’exemple pour dompter les différences culturelles il peut être proposer de célébrer en interne les fêtes clés de tel ou tel pays, afin que le reste des équipes découvre et s’ouvre progressivement à la culture de leurs collègues étrangers.

En synthèse il est recommandé de commencer par systématiquement valoriser l’expérience internationale des collaborateurs : entre deux candidats pour un poste quelconque, de choisir celui qui a la plus forte ouverture internationale ; et de considérer avec attention les candidatures de ressortissants de l’UE, américains, africains, asiatiques, etc.

 

La Fabrique de l’Exportation